Le clip choc de campagne des Démocrates de Suède

Le 9 septembre 2018, la population suédoise sera appelée à voter pour les élections législatives. En 2015, lors de la crise migratoire en Europe, le pays avait recueilli 160’000 demandes d’asile. Un chiffre très élevé pour une population de 9,5 millions d’habitants. La seule force politique d’envergure qui s’est opposée à cette politique migratoire très libérale est celle des Démocrates de Suède. La 3ème force politique du pays entend bien poursuivre sa progression et n’hésite pas à mettre l’accent sur l’immigration et notamment sur les problèmes de ghettoïsation que connait le royaume. Voici le clip (anxiogène ou réaliste selon la perception), mis en ligne par les Démocrates de Suède, avec la traduction en français :

 

 

« Vous les sociaux-démocrates, vous les libéraux et vous les médias suédois, aviez tort. L’immigration de masse n’est pas profitable, nous le savons aujourd’hui. Nous savons qu’en réalité elle engendre des coûts énormes et qu’elle impose des restrictions à notre société. Alors qu’ici régnait autrefois l’ordre et le bien-être, il y a désormais des barbelés et des caméras de surveillance. Vous avez créé une Suède dans laquelle les familles sont forcées de déménager parce qu’elles ne se sentent plus en sécurité dans leurs propres quartiers.

C’est une Suède dans laquelle le système d’aide sociale est en train de s’effondrer et où les amis et la famille meurent en attendant une aide médicale. Une Suède où les femmes sont violées par des individus ou par des gangs, où les filles sont mutilées et mariées contre leur gré.

Dans certaines parties de notre pays, il y a déjà une guerre civile entre des gangs rivaux. Les voitures brûlent, les ambulanciers sont agressés, les postes de police sont plastiqués, on tire avec des armes à feu sur les agents de police. La terreur est désormais une réalité en Suède. Les Suédois sont attaqués, mutilés et assassinés dans nos propres rues.

Vous prétendez avoir maintenant saisi la gravité de la situation. Vous affirmez soutenir une politique d’immigration plus responsable. Pourtant, l’immigration de masse continue. Cette année seulement, 6 nouveaux Rinkeby* se sont ajoutés. Alors que vous permettez, dans le même temps, à des dizaines de milliers de personnes de résider dans notre pays de manière illégale.

Parce que personne d’autre n’ose le dire, je vais m’en charger. Vous n’avez rien compris. Ce sont vous les sociaux, démocrates, vous les libéraux, et vous les médias suédois qui avez continué à créer des problèmes pour notre pays. A travers vos décisions irresponsables, votre incapacité à évaluer les résultats de vos politiques, et avant tout à travers vos mensonges. Vous avez créé des problèmes avec lesquels nous sommes maintenant tous forcés de vivre. Et vous avez fourni beaucoup d’efforts pour y parvenir.

Des gens ont été assassinés et continueront à être assassinés à cause de vos politiques. Et vous allez continuer à dissimuler et à mentir. Le clivage en Suède n’est pas entre la gauche et la droite, entre les riches et les pauvres, entre les hommes et les femmes. C’est un conflit entre ceux qui détruisent notre pays et ceux qui oeuvrent à le sauver. Le conflit est entre vous et nous.

Mon nom est Jimmie Åkesson et je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour résoudre ce chaos que vous les sociaux-démocrates et les libéraux avez créé. Nous pouvons et nous allons résoudre ceci. Les élections générales se tiendront dans moins d’un an. »

 

*Quartier de Stockholm à forte population immigrée qui connaît des problèmes d’insécurité.

 

Traduction effectuée par Alimuddin Usmani

3 Comments on "Le clip choc de campagne des Démocrates de Suède"

  1. L’action humaine est contingence.
    Oui, la population suédoise n’est que de 9 millions et quelques d’habitants, statistiquement 160 000 nouveaux arrivants dans une année a un fort impact sur son quotidien, mais, ce petit pays en nombre d’habitants, même s’il ne pèse que 1% du marché de l’armement mondial, quand on ramène le chiffre de ses exportations d’armes par têtes d’habitants aussitôt prend un envergure considérable, car il devient le troisième exportateur de moyens létaux de par le monde; derrière la Russie et Israël, et là ça relativise un peu la perception de l’article présent.

    Il y a un déplacement de populations actuel qui est sans précédent dans l’histoire humaine, selon l’UNHCR, un être humain sur 122 est soit un réfugié, soit un déplacé interne ou soit un demandeur d’asile.

    Je me refuse à douter que tout Homme, même au plus bas chez-lui demeure attaché fidèlement au lieu qui l’a vu naître, s’il en part, avant de le mal juger, je veux connaître et comprendre la cause de son exil.

    Descartes définissait l’indifférence comme ceci:

    « L’état dans lequel se trouve la volonté lorsqu’elle n’est pas poussée d’un côté plutôt que de l’autre par la perception du vrai ou du bien. »

    Durant des siècles, les populations européennes étaient demeurées sous la contemplation des gargouilles installées sous les toits, et elles leur étaient devenues indifférentes. C’est alors que sont apparues les caméras de vidéosurveillance ou vidéoprotection selon la réticence riveraine à leur installation… à elles aussi, on est devenu indifférent avec le temps!

    Néanmoins,elles sont arrivées dans notre quotidien avant que n’apparaissent les phénomènes de violence dont elles étaient censées nous prémunir.
    Cette prééminence pseudo protectrice, en politique, n’est autre qu’un affaiblissement progressif du pouvoir de contrôle citoyen sur la vision future de sa société.
    Accélération du rythme de vie cumulé aux crises sociales, reformulation des valeurs sociétales, transformation économique en même temps que technologique, matraquage médiatique de nouveaux idéaux… bref, perte d’identité!

    Cette annihilation de l’espace temporel de l’européen est cumulée avec la destruction systématique de son rapport au spirituel.
    Dans de telles conditions réunies, il devient plus facile pour la main invisible de manipuler les êtres où qu’ils soient.

    Ce serait totalement « conspirationniste » que de croire que les réunions Bilderberg y soient pour quelque chose…
    Toutefois, qui a aujourd’hui la haute main sur ce groupe?

    Pour autant, sont-ce eux les plus monstrueux, quand à l’issue de deux guerres mondiales effroyables, nous ne soyons toujours pas en mesure de poursuivre un chemin de bien clairement connu par nous tous, de quoi nous sommes-nous dispensés pour être tombés aussi bas en à peine une trentaine d’années?

    Peut-être est-ce notre libre arbitre, qu’est-ce?
    Selon Bossuet:

    « Le libre arbitre est la puissance que nous avons de faire ou de ne pas faire quelque chose. »

    Or, ne suffit-il pas d’une mise en scène devant une caméra pour emporter notre adhésion ou notre rejet?
    Des gens mal élus, antagonistes entre-eux, parviennent toujours à s’entendre pour nous imposer la marche à suivre. Tout cela nous le savons, nous le voyons, mais nous demeurons impassibles, passifs jusqu’à ce que plus fort veuille s’imposer et finit par le faire.

    On nous parle d’immigrés clandestins, alors que la définition de la clandestinité… c’est le secret! Ils arrivent par milliers chaque jour, mais comme le médias emploi ce terme…

    Faudra-t-il que l’on nous mette face à notre pleutrerie de la manière la plus incontestable pour que nous agréions notre réalité?

    Car en définitif, ces migrants c’est de leur libre arbitre qu’ils usent, soit demeurer chez-eux et mourir ou partir et même contre notre volonté, s’imposer là où ils arrivent.

    Nos lois, nos règles, nos modes de vie, ils ne les respectent pas, mais, sont-ils respectables même par nous-mêmes pour nous-mêmes, si nous nous regardions avec réalisme?

    PS, je ne relie pas mes textes… que l’indulgence du lecteur me soit acquise pour les fautes.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*