Frédéric Haziza ou l’arroseur arrosé : suite aux accusations d’agression sexuelle à son encontre, la SDJ demande sa mise à pied

Le site Buzzfeed vient de révéler aujourd’hui que le journaliste de LCP Frédéric Haziza était accusé d’agression sexuelle par plusieurs de ses collègues. L’information a été reprise dans de nombreux médias, même dans Libération et dans le Huffington Post.

Dans RT en Français on peut notamment lire :

La plainte pour agression sexuelle visant Frédéric Haziza interroge quant aux soutiens dont il aurait bénéficié. Les témoignages évoquent une véritable «impunité» que lui aurait conféré sa proximité avec la direction de LCP… et avec les politiques?

Cette sordide affaire Haziza a été également relayée dans le Figaro, Gala, 20minutes.fr, Les Inrocks, BFMTV et dans de nombreux autres médias mainstream.

On apprend même dans Le Nouvel Obs que la Société des journalistes (SDJ) a demandé la mise à pied de Frédéric Haziza.

Ce qui est particulièrement cocasse, c’est que Frédéric Haziza n’a pas fait preuve de retenue quand des accusations, liées à des affaires de moeurs, visaient ses adversaires idéologiques, surtout ceux qui ne sont pas alignés sur l’idéologie sioniste. On ne l’a pas vraiment entendu sur Harvey Weinstein. Frédéric Haziza a fini par réagir timidement à la vague médiatique qui le touche de plein fouet en fin de journée en admettant qu’il avait reçu un avertissement le 20 novembre 2014. Il a également évoqué « l’ambiguïté de certains gestes ». L’immense majorité des réactions sur sa page twitter accablent Frédéric Haziza, doutent de sa bonne foi et comparent sa réaction à celle d’un petit garçon.

A contrario, lorsque les accusations d’agressions sexuelles à l’encontre de Tariq Ramadan ont commencé à se répandre dans les médias, Frédéric Haziza s’est mis à retweeter de manière frénétique les publications sur cette affaire, et notamment les propos de Manuel Valls :

thumbnail_Screenshot_2017-11-21-12-55-21           thumbnail_Screenshot_2017-11-21-12-54-52     thumbnail_Screenshot_2017-11-21-12-54-21   thumbnail_Screenshot_2017-11-21-12-51-42

Lors de l’affaire Binti, qui s’inscrit dans le contexte global de harcèlement judiciaire envers Alain Soral, Frédéric Haziza s’était réjoui une fois de plus sur son compte Twitter avec toute la « finesse » qui le caractérise :

Capture d’écran 2017-11-21 à 17.41.35

Frédéric Haziza a été suspendu de l’antenne par LCP pour permettre à l’enquête interne de se dérouler.

1 Comment on "Frédéric Haziza ou l’arroseur arrosé : suite aux accusations d’agression sexuelle à son encontre, la SDJ demande sa mise à pied"

  1. AinSion font font font
    les petites marionnettes comme hazizoubouc Kohn-Bandit Lang etc…
    Règlement de comptes à OK Coral
    Le peuple demande la re-élection
    Nous demandons la corde

Leave a comment

Your email address will not be published.


*