Prague : Brutale agression raciste contre un Africain

Un homme de 36 ans, originaire d’Afrique, a été frappé dans un tram à Prague par une bande de hooligans du club de football Sigma Olomouc. Le club morave jouait samedi dernier contre le club de Bohemians Praha. Les agresseurs sont montés dans un tram, ont frappé l’homme, lui provoquant des saignements à la tête, et sont descendus quelques arrêts plus loin. Plusieurs agresseurs ont par la suite été arrêtés par la police et sont soupçonnés d’avoir agi pour un motif raciste.

L’homme a livré son témoignage aux médias tchèques : « A l’arrêt I. P. Pavlova une vingtaine de jeunes hommes sont montés dans le tram et ont immédiatement commencé à me hurler dessus en me traitant de « gueule noire » et de « sale nègre ». Ils ont aussi crié le fait que je devais rentrer en Afrique et que les noirs et les juifs devraient être gazés ». Aucun passager n’aurait pris sa défense.

Les agresseurs les plus vindicatifs ont ensuite commencé à lui lancer des citrons. « Je ne sais pas où ils les ont pris. L’un d’entre eux a pressé le citron sur ma tête, le jus de citron a coulé sur mes habits », raconte-t-il. Lorsque le tramway s’est approché de l’arrêt Bohemians, les agresseurs ont frappé l’homme à l’aide de leurs poings, l’ont arraché de son siège, l’ont mis sur une plate-forme abaissée au milieu du tram et lui ont administré des coups-de-pieds. Ils ont frappé une vingtaine de fois en tout.

A l’arrêt « Bohemians » les assaillants sont sortis. « Je voulais appeler la police et une ambulance mais mon téléphone n’avait plus de batterie. Lorsque le tram a redémarré, j’ai appuyé sur le bouton d’arrêt d’urgence. La conductrice s’est étonnée de cela, mais elle a dû voir qu’ils m’avaient agressé. Lorsque je lui ai demandé si elle pouvait appeler la police et une ambulance, elle m’a demandé pour quel motif, »souligne l’agressé.

L’homme a souffert de contusions et de bleus à cause de l’agression et il s’est coupé les doigts en brisant le verre du bouton d’arrêt d’urgence. Lorsqu’il était soigné à l’hôpital, les policiers l’ont pris en charge et lui ont montré les dossiers des fans de la tribune de Sigma Olomouc. « J’ai reconnu sept d’entre eux et les policiers les ont arrêté pendant la rencontre, «  dit-il en soulignant le professionnalisme et la réactivité des forces de police.

L’homme, qui vit à Prague depuis dix ans, parle six langues en plus du tchèque, dont le vietnamien. Il possède un doctorat d’une université praguoise et travaille comme programmeur pour une multinationale. « J’ai constamment fait l’effort de m’intégrer à la société, j’ai même enseigné le français pendant deux ans en tant que bénévole à la maternelle. Maintenant j’ai l’impression que tout cela ne compte plus du tout et je suis également déçu que personne ne me soit venu en aide ». La plupart des gens à qui j’ai demandé de témoigner ont refusé de le faire », ajoute-t-il.

L’agression a déjà été condamnée par certains hommes politique dont le Premier ministre Bohuslav Sobotka qui a marqué sur son compte twitter : « Je condamne fermement toute manifestation de racisme. Une telle chose est honteuse et totalement inacceptable. J’ai confiance dans le fait que l’incident fera l’objet d’une enquête appropriée et que les agresseurs seront punis de manière adéquate ».

Le club Sigma Olomouc s’est également distancié du comportement de ses fans et a affirmé que de tels individus n’étaient pas les bienvenus dans leur stade.

1 Comment on "Prague : Brutale agression raciste contre un Africain"

  1. Des agressions racistes se produisent quotidiennement en Europe de l’Ouest , commises par des Africains entrés illégalement chez nous .
    Les gouvernements démocrasseux n’en font jamais état . Quant aux journalistes ils sont aux ordres N Cette farce s’appelle la liberté d’expression de la pensée .
    moralité : le totalitarisme et le racisme sont à l’Ouest .
    Résistance , Révolution et Libération , voilà notre programme .

Leave a comment

Your email address will not be published.


*