L’amateurisme de la presse israélienne

Depuis les années 1970, Yediot Aharonot est de loin le premier des trois grands quotidiens israéliens par son tirage, devant Maariv et Haaretz. Il appartient aux familles Moses et Fishman. Ce jeudi 2 novembre, Yediot Aharonot publiait un article en anglais qui frise l’amateurisme.

Le sujet était consacré à l’embarras du Département fédéral de la défense (DDPS) qui a envoyé des collaborateurs dans le Golan occupé par Israël pour assister au test du nouveau système de drones de reconnaissance de la société israélienne Elbit Systems, acheté par la Confédération en 2015 et qu’utilisera bientôt l’armée suisse. En effet, la Suisse ne reconnait pas la souveraineté israélienne sur ce territoire arraché à la Syrie en 1967 lors de la guerre des Six Jours. D’après le journal, la neutralité suisse est mise à mal par cet incident.

Ce qui frappe d’entrée en lisant l’article, c’est que Yediot Aharonot confond Zürich (plus grande ville de Suisse) avec Berne, capitale où se trouve le siège permanent du gouvernement fédéral et le parlement. Le média israélien écrit très sérieusement que « Zürich ne reconnait pas les hauteurs du Golan comme faisant partie d’Israël ».

D’où vient cette confusion? Est-ce parce que Zürich abrite le siège de la Fédération suisse des communautés israélites? Ou bien parce que les journalistes israéliens possèdent un niveau similaire à l’Américain moyen en géographie? A moins qu’il s’agisse d’une vengeance mesquine face au refus de Berne de reconnaitre Jérusalem en tant que capitale éternelle d’Israël, au profit de Tel-Aviv…

 

1 Comment on "L’amateurisme de la presse israélienne"

  1. l’Américain moyen en géographie a le complexe du grand et fort, qui son cerveau ne s’emballe qu’aux grands et forts, tels les OVNI, les martiens , BENLADEN,
    les journalistes israéliens font très bien la difference entre un arabe et un bedouin, ou bien un arabe GHASSAN et u arabe de najd
    quant aux confins suisses (toute mon admiration à leurs merveilles de la la natures)

Leave a comment

Your email address will not be published.


*