Affaire Weinstein : Une jeune socialiste accepte de nous répondre puis se rétracte

tämi2

Les affaires d’accusations d’agressions sexuelles inondent les médias depuis l’affaire Weinstein. Soucieux de donner la parole à des personnes de toutes tendances, nous avions contacté la présidente des jeunes socialistes suisses pour s’exprimer sur cette thématique. La Bernoise Tamara Funiciello, qui est particulièrement engagée dans le combat féministe, a dans un premier temps accepté de se prêter au jeu pour Lapravda.ch. Nous avons souhaité lui poser des questions qui la poussent dans ses retranchements. Nous nous sommes bien évidemment engagés à publier en intégralité ses réponses et à ne pas les tronquer. Les seules modifications que nous nous serions autorisées auraient été d’ordre orthographique ou syntaxique (le français n’étant pas sa première langue).

Après avoir reçu nos questions, elle nous a répondu par courriel qu’elle était navrée mais qu’elle n’allait pas répondre à nos questions trop « tendancieuses ». Elle nous a également invité à formuler des questions moins orientées, à nous informer sur la problématique et à contacter la Vice-Présidente.

Chacun jugera en conscience. Voici les questions que nous avions soumises à Tamara Funiciello :

-L’Affaire Weinstein a eu pour effet de pousser des milliers de femmes à dénoncer publiquement des situations de harcèlement sexuel sur internet. Etant donné que ces dénonciations se situent en dehors du cadre juridique, quel est, selon-vous, le risque de dérive lié aux dénonciations calomnieuses?

-Que pensez-vous du cas d’Emmanuel Macron, président de la République française, qui a été séduit par sa professeure alors qu’il était encore mineur?

-Comment réagissez-vous si un jeune homme, qui se comporte de façon courtoise, vous aborde dans la rue et tente de vous séduire?

-Vous militez clairement pour une politique plus souple en matière d’asile et d’immigration. Or, de nombreuses personnes qui utilisent le droit d’asile sont des jeunes hommes qui viennent de sociétés conservatrices comme l’Afghanistan et qui ont une vision du monde plus sexiste que la plupart des Européens. Comment gérez-vous cette contradiction?

-Que vous inspire le cas de l’activiste allemande Selin Gören qui a publiquement admis avoir menti à la police à propos de l’origine de ses agresseurs?

 

Be the first to comment on "Affaire Weinstein : Une jeune socialiste accepte de nous répondre puis se rétracte"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*