République tchèque : Un film-documentaire sur un néo-nazi suscite l’interrogation

Le film s’intitule « Le Monde d’après Daliborek, portrait d’un tendre néo-nazi ». Il explore l’univers d’un néo-nazi tchèque et met notamment en scène sa petite amie, sa mère et ses amis. Les critiques estiment qu’il ne s’agit pas d’un vrai documentaire, qu’il est fortement scénarisé et que le film en dit plus sur les méthodes du réalisateur que sur la scène néo-nazie en République tchèque. Une critique balayée par le réalisateur Vít Klusák, dans un entretien pour Radio Prague, qui affirme avoir découvert le personnage sur une vidéo sur youtube et l’avoir contacté par la suite. A la fin du film, le néo-nazi est emmené en car à Auschwitz et commence à débattre avec une survivante de l’Holocauste. Le réalisateur jure qu’il ne savait pas que le protagoniste principal de son film commencerait à débattre de l’existence des chambres à gaz avec elle. On apprend dans l’article que le réalisateur est intervenu à ce moment pour crier sur le personnage au crâne rasé.

 

La bande-annonce avec sous-titres en anglais :

Be the first to comment on "République tchèque : Un film-documentaire sur un néo-nazi suscite l’interrogation"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*