Entretien avec Stéphane Blet sur la franc-maçonnerie

IIJZS8VU

Stéphane Blet est un pianiste et compositeur français auteur de trois cents œuvres éditées et d’une trentaine de CD. Il est également un spécialiste du symbolisme, des mouvements ésotériques et de la franc-maçonnerie, donc il fut l’un des « Maîtres ». Il a écrit un ouvrage intitulé « Franc-Maçonnerie, l’effroyable vérité ». Il a accepté, bien volontiers, de répondre à quelques unes de nos interrogations sur cet univers occulte.

Avant d’écrire votre livre sur la franc-maçonnerie, quelle a été la volonté d’accorder une dimension pédagogique à l’ouvrage?

J’ai écrit ce livre pour percer un abcès. Je l’ai écrit pour mettre à jour le mensonge, l’inimaginable perversité et l’immense danger de la Franc-maçonnerie du Rite Écossais Ancien et Accepté…Ceux qui savent lire entre les lignes comprendront que je l’ai écrit autant pour éveiller les Frères des bas grades (qui ne savent absolument pas ce qui se passe après et ne comprendront que plus tard-trop tard- la manière dont ils sont utilisés) que pour informer et alerter les « non maçons » (ceux que les maçons de haut grade appellent avec un mépris ridicule les « profanes »). La dimension pédagogique de mon ouvrage consiste donc dans la complémentarité : sortir du mensonge et des chutzpah, expliquer clairement pourquoi la Franc-maçonnerie est devenue ce qu’elle est (quand, pourquoi, comment) et surtout, informer tant les non-maçons que les maçons « idéalistes » apprentis, compagnons ou jeunes maîtres, de la dangerosité et de l’inimaginable complexité de ce système. Mon objectif est tout autant (voire peut-être plus) de créer un mouvement de révolte et une prise de conscience de jeunes frères manipulés qui végètent dans ces loges qui les utilisent sans qu’ils puissent comprendre à quoi ils participent, que d’apporter les éléments nécessaires et indispensables sur ce sujet à tous ceux qui parmi les « profanes » ont bien compris que tout cela « puait » sans en connaître les raisons ou l’historique…

Ne trouviez-vous pas parfois un peu grotesque les simagrées liturgiques qui se déroulaient au sein de la loge?

Oui, bien sûr : simagrées, c’est le mot exact. Surtout lorsqu’on sait que leur sens symbolique primordial (astrologique et astronomique) a été totalement mis de côté, à mon sens…Quant au côté angoissant, c’est fait pour… Mais on peut aussi trouver un sens spirituel (mort-renaissance) à certains de ces rituels… Encore une fois, à part le terrible 30è degré de « Chevalier Kadosh », dont je parle beaucoup dans mon livre, ce sont moins les rituels qui me gênent (bien qu’il y ait beaucoup à dire en effet) que le décalage entre ce qui se montre et ce qui est… A cet égard, même l’étoile flamboyante, l’étoile à 5 branches, qui dans les premiers degrés se trouve pointe unique en haut (ce qui signifie l’esprit dominant la matière) se retourne plus tard (pointe unique en bas) et signifie donc l’esprit AU SERVICE de la matière…

A quelle logique répond l’hébraïsation de la franc-maçonnerie que vous décrivez dans votre ouvrage?

Selon moi (et il y a de nombreux éléments pour le démontrer), elle décline patiemment et de manière codée l’intégralité du « schéma » de domination totale du « grand Israël », bien avant la naissance officielle du sionisme et de Theodor Herzl… Si on connait le système kabbalistique et ses trois branches (guematria, temurah et notarikon), cela saute aux yeux… Et comme si cela ne suffisait pas, de nombreux journaux suprémacistes juifs le confirmeront eux-mêmes… un peu comme le fait un Attali aujourd’hui…et même encore plus clairement (puisque ces journaux sont censés n’êtres lus que par les juifs plus engagés dans le projet…). Mais feu mon ami Emmanuel Ratier et quelques autres personnes ont mis la main dessus…

Qu’avez-vous pu observer au sein des loges sur le traitement de la question de l’immigration?

Sur la question de l’immigration, les choses ne sont pas claires (mais c’est fait pour). Une grande partie des Frères d’un certain grade se disent « immigrationnistes » au sens supposé « humaniste » du terme… Il me semblait parfois étrange de constater que des hommes aussi « philosophiques » ou « philosophaux » puissent se contenter aussi facilement de prendre note et de prétendre gérer des conséquences sans remonter aux causes… Ça m’a mis la puce à l’oreille… justement parce-que la maçonnerie est censée remonter aux causes…Toujours. Mais… allez tenter de dire en loge: « Que se serait-il passé si M. BH Lévy n’avait pas donné l’ordre – ou le conseil « appuyé »- à Sarkőzy de bombarder la Lybie et d’éliminer Kadhafi, quelle serait-la situation aujourd’hui? »… Bon courage ! Et pourtant, c’est une question EMINEMENT MAÇONNIQUE, au sens premier du terme… Malheureusement, par la force des « choses », il n’y a pas de réactions et je ne crois pas qu’il y en aura… Sauf des tentatives isolées de Frères réellement sincères (et il y en a), tentatives qui échoueront après que la hiérarchie maçonnique aura sans doute sèchement remis dans les rails les Frères (ou Soeurs) en question… Après… c’est la dignitè du Frère qui est en cause: soit il accepte cette triste mascarade… soit il dit « merde! » et il démissionne.

Quels ont été les retours d’anciens membres ou bien même d’actuels membres de la franc-maçonnerie en ce qui concerne votre livre?

Pour des raisons de sécurité pour les quelques Frères et Soeurs sincères qui sont encore là-dedans, je ne peux pas répondre en détails à cette question….mais croyez-bien que je ne suis pas seul ! Très loin de là. Et beaucoup de Frères et de Soeurs ont adoré le livre… C’est tout ce que je peux vous dire…

Que pouvez-vous nous dire en guise de conclusion?

Je me permets de conclure en disant ceci: ce système n’explosera pas mais implosera. Et il implosera parce-qu’il existe AUSSI un grand nombre de Frères et de Soeurs (bien qu’ils soient minoritaires) qui ne savaient pas tout et qui maintenant le savent; parce-qu’il existe aussi des Frères et des Soeurs qui étaient entrés en maçonnerie pour de « bonnes » raisons et qui sont sincères… Il est très rare de dîner avec un Frère qui ne vous raconte pas en détails tout le mal qu’il pense de la « hierarchie » maçonnique et de ses zones d’ombre… Jusqu’à aujourd’hui, les dirigeants de la FM du Rite Ecossais Ancien et Accepté se croient très intelligents en jouant à fond la carte du « serment » et diabolisent tous ceux qui les quittent… Je pense qu’ils n’ont rien compris et qu’un proche avenir nous le prouvera. Le schisme (pas »un » schisme: « LE » schisme) est en train de se produire… La FM reviendra un jour (et le plus tôt sera le mieux) à ce qu’elle fut du temps de l’opératif avant 1717… Et ceux qui ont d’autres objectifs que le VÉRITABLE Humanisme, la Philosophie, les Arts Libéraux et la TOLÉRANCE bien comprise en seront pour leurs frais… Et quoi qu’ils fassent, tout sera visible et ils devront trouver d’autres moyens… moyens qui (malheureusement) ne manquent pas…

Propos recueillis par Alimuddin Usmani

Be the first to comment on "Entretien avec Stéphane Blet sur la franc-maçonnerie"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*