Le fils de Netanyahou accusé de relayer des contenus antisémites et complotistes

F150318YS07

On apprend dans le journal israélien Haaretz que le fils du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, Yair, a suscité l’émoi en relayant un dessin sur sa page Facebook qui suggère que George Soros et les reptiliens contrôlent le monde :

 

21370839_10215367995819419_8262311590182827255_n

 

Le dessin met en scène une chaîne alimentaire qui explique, selon Yair, les déboires judiciaires de la famille Netanyahou. On reconnait bien sûr le milliardaire juif George Soros, derrière une créature reptilienne qui agite un symbole alchimique, elle-même devant un personnage illuminant qui rappelle la caricature, considérée comme antisémite, du « marchand joyeux ». Les autres personnages du dessin représentent l’ancien Premier ministre Ehud Barak, le leader des manifestations anti-Netanyahu, Eldad Yaniv, ainsi que Meni Naftali, ancien chef de service des résidences du Premier ministre israélien qui a joué un rôle dans l’inculpation de la femme de Netanyahou.

David Duke, militant de la suprématie blanche et ancien cadre du Ku Klux Klan et du parti Nazi américain a retweeté le dessin de Yair Netanyahou et semble lui apporter son soutien.

Haaretz rappelle que les images de Soros et des reptiliens évoquent la théorie de la conspiration antisémite qui prétend que les juifs contrôlent le monde. Ce dessin aurait été publié à l’origine sur une page d’extrême-droite et il aurait été relayé par de nombreuses figures du suprémacisme blanc, toujours selon le média israélien.

Après la publication de cet article, Yair Netanyahou a démenti toute intention d’antisémitisme et il a même accusé Haaretz de l’être.

Ehud Barak, qui est caricaturé dans le dessin en train de courir après l’argent a suggéré que Yair Netanyahou avait besoin d’aller voir un psychiatre : « Est-ce cela que ce gamin entend à la maison? Est-ce que c’est génétique ou bien cela fait-il partie d’une maladie mentale spontanée? Cela n’a pas d’importance. Dans tous les cas, nous devrions lui payer un psychiatre plutôt que des gardes du corps ou un chauffeur. » Une membre de la Knesset, Zehava Gal-On, a déclaré que « les motifs de la famille Netanyahou sont antisémites par excellence, »et qu’ils étaient tombés « bien bas ».

Be the first to comment on "Le fils de Netanyahou accusé de relayer des contenus antisémites et complotistes"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*