Bohuslav Sobotka : « Nous ne voulons pas plus de musulmans en République tchèque »

Capture d’écran 2017-08-25 à 15.50.43

Le Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka était à Salzbourg en Autriche, mercredi dernier, pour rencontrer Emmanuel Macron ainsi que les chefs de gouvernements de Slovaquie et d’Autriche pour évoquer la réforme de la directive relative aux travailleurs détachés. Le Premier ministre tchèque a également profité de sa présence dans la république alpine pour accorder un entretien au quotidien autrichien Die Presse, où il a affirmé que son pays ne voulait pas accueillir plus de musulmans.

A propos de la crise migratoire et des récents actes terroristes en Europe, Bohuslav Sobotka a souligné qu’il y avait uniquement une petite communauté musulmane en République tchèque et qu’elle n’était pas radicalisée. « Lorsque nous observons les problèmes dans les autres pays européens, nous, en République tchèque, ne voulons pas plus de musulmans« , a dit le Premier ministre.

« Nous aimerions vraiment que l’Europe protège mieux ses frontières extérieures. L’accueil des réfugiés devrait toujours faire partie de la compétence des États-nations. En Europe, nous voyons trop souvent des problèmes avec l’intégration de personnes qui proviennent d’autres milieux culturels ou religieux, » a ajouté Sobotka.

Il a également souligné le fait que la République tchèque contribuait à résoudre la crise migratoire en finançant les garde-côtes libyens et des camps de réfugiés ou bien en envoyant des policiers dans les Balkans.

Sur la question de la répartition des migrants, Sobotka s’est référé à la position commune du V4 (Pologne, République tchèque, Hongrie, Slovaquie) qui refuse les quotas obligatoires. Il a exprimé sa confiance sur le fait que les quotas obligatoires ne joueront aucun rôle futur dans la politique d’asile européenne.

D’après les statistiques, la République tchèque abrite environ 22’000 musulmans, ils sont bien intégrés et ont une pratique religieuse plutôt modérée.

 

Be the first to comment on "Bohuslav Sobotka : « Nous ne voulons pas plus de musulmans en République tchèque »"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*