Les gardes-champêtres hongrois arrêtent plusieurs migrants à la frontière

19388653_787982554716373_8068712435040042303_o

Le maire du village hongrois d’Ásotthalom, László Toroczkai, a publié sur sa page Facebook deux photos de migrants qui ont été interceptés à la frontière entre la Hongrie et la Serbie. Voici la traduction, à partir de l’anglais, de ses propos qui illustrent les deux images où l’on voit des migrants contraints de s’allonger au sol :

Territoire. Ils ne savaient pas que nos gardes-champêtres étaient vigilants en permanence. Les images ont été prises après les avoir rencontré. Ils se trouvent en Serbie aujourd’hui.

Au plus fort de la crise migratoire, en 2015, László Toroczkai avait lancé un avertissement, à l’aide d’une vidéo, aux migrants qui seraient tentés de franchir illégalement la frontière. Les gardes-champêtres ne peuvent pas utiliser des menottes, ils ont simplement retenu les migrants avant l’arrivée de la police. Parmi les centaines de commentaires sur Facebook, l’immense majorité se félicite de l’arrestation et de l’expulsion des migrants. De rares commentaires critiquent cette action et parlent d’inhumanité.

Alimuddin Usmani

 

19388653_787982554716373_8068712435040042303_o19398997_787982488049713_2844679561222996784_n

 

Be the first to comment on "Les gardes-champêtres hongrois arrêtent plusieurs migrants à la frontière"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*