Otto Warmbier était-il un étudiant américain ou un espion israélien?

United-States-North-K_Horo-e1497657917170

Dans un article publié sur son site, Gilad Atzmon pose la question de la véritable identité d’Otto Warmbier. Après avoir été relâché par les autorités nord-coréennes, le jeune homme est décédé il y a quelques jours sur sol américain. Times of Israël indique que la judéité de Warmbier avait été cachée par sa famille au gouvernement de Pyongyang. Voici la traduction intégrale de l’article du jazzman et philosophe Gilad Atzmon :

Depuis quelques jours, nous avons été perplexes face à l’histoire d’Otto Warmbier et de sa mort tragique.

Warmbier, 22 ans, voyageait en Corée du Nord, l’année passée, lorsqu’il a été arrêté et condamné à 15 ans de travaux forcés pour avoir volé un poster de propagande.

Suite à l’indignation internationale, la Corée du Nord a accepté de le relâcher en admettant qu’il avait subi une grave lésion neurologique. Les médecins du centre médical de l’Université de Cincinnati ont signalé que Warmbier ne réagissait pas aux stimulus et avait subi de graves lésions cérébrales.

Aujourd’hui, comme sorti de nulle part, la presse juive a annoncé que Warmbier était un garçon juif, qu’il faisait partie de l’association Hillel auprès de l’Université de Virginie. Par ailleurs, Warmbier a visité au moins une fois Israël.

En 2014, Warmbier est allé en Israël, dans le but de renouer avec ses racines juives, où il a reçu un nom hébreu. Après le voyage, il a commencé à s’impliquer avec Hillel et avec la communauté juive du campus.

Le rabbin Jake Rubin décrivait Warmbier comme « un membre bien-aimé notre communauté Hillel ».

“Il fréquentait régulièrement Bagels on the Lawn, célébrait Shabbat et les fêtes religieuses à Hillel, et il a même mené un seder* pour les autres étudiants qui se concentraient sur des problèmes environnementaux et de durabilité, » a écrit le rabbin Rubin.

Voici maintenant la question à six millions de dollars : Warmbier était-il un espion israélien? Qui sait, mais il est probable que quelqu’un en Corée du Nord pensait qu’il l’était.

Nous savons qu’Israël et la Corée du Nord se vouaient une hostilité sans bornes. La Corée du Nord n’a jamais reconnu l’Etat juif et, en 1988, elle a reconnu l’Etat de Palestine, y compris sur l’ensemble du territoire israélien. Israël accuse souvent la Corée du Nord de vendre des armes au Hamas et à la Syrie.

De façon étrange, aucun média mainstream n’a fait référence aux liens de Warmbier avec Israël. Jusqu’aux dernières heures de sa vie, Israël et la communauté juive ont gardé le silence à propos de l’identité juive de Warmbier, de son appartenance sioniste et de sa visite en Israël. Peut-être que ce silence est plus révélateur que tout.

 

*Rituel hautement symbolique propre à la fête de Pessa’h, visant à faire revivre à ses participants, en particulier les enfants, l’accession soudaine à la liberté après les années d’esclavage.

Be the first to comment on "Otto Warmbier était-il un étudiant américain ou un espion israélien?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*