Une eurodéputée allemande souhaite installer des villages entiers de réfugiés en Europe de l’Est

620038-top_foto1-ecp8r

Franziska Keller, souvent appelée Ska Keller, femme politique allemande du parti des Verts, a proposé de relocaliser des villes syriennes entières en Europe de l’Est. Voici la traduction d’un extrait de l’entretien qu’elle a accordé au Neue Osnabrücker Zeitung :

L’échec de l’UE s’explique également par l’échec de la redistribution des réfugiés. Qu’est-ce qui a mal fonctionné? 

Le problème principal réside dans le manque de solidarité entre les États membres. Les gouvernements comptent sur l’isolement et misent sur un accord avec la Libye afin de confier à d’autres la résolution de nos problèmes. C’est naïf. Nous avons besoin d’un système d’asile commun, qui offre à tous les mêmes normes élevées et une redistribution solidaire.

Vous proposez d’envoyer ensemble un grand groupe de réfugiés dans un pays– par exemple un village syrien entier en Lettonie. Pensez-vous sérieusement que les Européens de l’Est l’approuveraient? 

L’idée avec le village syrien ne représente qu’une possibilité qui est à notre disposition. Par exemple, lorsque les réfugiés ne souhaitent pas se rendre seuls dans un pays où il n’y a pas d’autres réfugiés.  Les gens se rendent plus volontiers dans des endroits où vivent déjà leurs compatriotes, cela facilite l’intégration et l’absorption. Le refus de prendre des migrants de la part de la République tchèque et d’autres pays constitue une violation du droit communautaire. C’est pour cette raison que la Commission européenne a décidé de lancer une procédure contre ces pays qui violent les traités de l’UE. 

Commentaire de Lapravda.ch : Cette proposition ne peut que servir les intérêts des ennemis de la Syrie, ceux qui souhaitent vider le pays de sa population et l’affaiblir afin de prendre le contrôle de son territoire. Elle sert également les intérêts de ceux qui, à l’instar de George Soros, souhaitent déstabiliser le continent européen en réduisant à néant tout enracinement et toute cohésion ethno-culturelle qui s’est forgée à travers le temps. L’eurodéputée fait comme si la ghettoïsation qui pose notamment des problèmes en France, en Suède, en Belgique ou en Allemagne n’existait pas. Jamais l’Europe n’avait produit autant de personnes qui  font preuve d’une telle servilité envers l’oligarchie mondialiste et qui font en même temps des propositions totalement délirantes.

Alimuddin Usmani

 

Be the first to comment on "Une eurodéputée allemande souhaite installer des villages entiers de réfugiés en Europe de l’Est"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*