Marine Le Pen VS Emmanuel Macron : médias traditionnels contre nouveaux médias et jeunes contre vieux

1ba7201c3f236081fc23d01e5b

L’élection présidentielle française, au-delà du clivage idéologique, met en évidence un autre clivage : le clivage technologique étroitement lié à l’appartenance à une génération donnée.

En parcourant les pages Facebook des médias traditionnels, qui promeuvent dans leur quasi totalité Emmanuel Macron, l’on se rend vite compte en lisant les commentaires des internautes que ceux-ci sont très souvent favorables à la candidate du Front National. L’écart entre les générations est particulièrement marqué si l’on compare le vote en faveur de Marine Le Pen ou de François Fillon parmi les jeunes. On constate également dans ces enquêtes que Macron fait le plein chez les cadres. En ce qui concerne les pages Facebook des médias de reinformation, qui sont favorables à Marine Le Pen, le public soutient aussi cette dernière. Une grande proportion des usagers d’Internet et des médias sociaux semblent donc acquis à la candidate frontiste.
Comment expliquer dès lors que Macron ait obtenu plus de vote que Le Pen ?

L’explication réside en partie dans le fait qu’internet ne reflète pas l’ensemble de la population française. Selon ce site, 92% des 18-24 ans utilisent internet alors que la proportion des utilisateurs d’Internet tombe à 56% pour les personnes de 70 ans et plus. Cela veut dire que les personnes plus âgées consomment plus de médias traditionnels, médias qui promeuvent le candidat Macron. Les personnes plus âgées sont donc influencées par les médias traditionnels et n’ont pas de sources apportant un autre point de vue. Les jeunes, s’informant à l’aide de tous les médias disponibles, se font leur opinion plus librement.

Bien entendu, il ne faut également pas négliger le fait que les électeurs insatisfaits ou en colère s’expriment plus volontiers sur internet ou sur les réseaux sociaux que les gens qui ne voient rien à redire ou presque par rapport au système médiatique et politique en place.

Nous pouvons donc dire que cette élection présidentielle, au delà de son aspect idéologique, montre aussi l’opposition qui existe entre l’ancienne génération et la nouvelle, opposition créée par la différente nature de médias consommés : traditionnels pour les personnes plus âgées, numériques et traditionnels pour les plus jeunes.
Pour terminer, nous pouvons noter que de nombreux commentaires sur les pages Facebook des médias traditionnels et ceux de réinformation sont révélateurs d’une perte de confiance du public envers les médias institutionnels.

Joseph Navratil

Be the first to comment on "Marine Le Pen VS Emmanuel Macron : médias traditionnels contre nouveaux médias et jeunes contre vieux"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*