Le député européen Petr Mach : L’Allemagne est perdue. D’ici à cinq ans, il y aura un référendum sur la sortie de la République tchèque de l’UE

Petr-Mach-v-Europarlamentu-ořez-e1486465027380

Petr Mach est un député européen, il a fondé le Parti des Citoyens Libres et fait partie du groupe Europe de la liberté et de la démocratie directe. Dans un entretien accordé à un média tchèque, il prévoit qu’un référendum pour la sortie de son pays de l’UE aura lieu d’ici à cinq ans. Il critique également la politique migratoire de l’Allemagne. Extraits :

Il semble que le thème du référendum sur la sortie de la République tchèque de l’UE se soit, chez nous, quelque peu enlisé. Ces derniers temps, la question de la sortie de l’UE de certains pays membres est occultée au profit de l’intérêt pour la nouvelle administration Trump….Le Czexit est-il toujours une question pertinente et, le cas échéant, souhaitable?

Les gens sont, à juste titre, en colère contre l’UE. Ils sont également curieux de savoir comment la Grande-Bretagne va se porter en dehors de l’UE. De nombreux citoyens, en ce qui concerne l’UE, ont une attitude attentiste.  Je suis satisfait qu’il y ait de plus en plus de partis politiques et de politiciens qui soient en faveur d’un référendum sur l’UE. Je pense qu’un référendum aura lieu dans notre pays d’ici à cinq ans et je conseillerai aux gens, de manière pleinement responsable, de voter en faveur de l’indépendance.

De quelle manière se positionne votre parti sur l’élection de Donald Trump et sur ses actions post-électorales qui sont critiquées, qu’il s’agisse du mur mexicain ou de l’interdiction pour des ressortissants de certains pays d’entrer sur le territoire américain? Comment percevez-vous ses solutions politiques? Trump sera-t-il l’ennemi ou le sauveur de l’Europe? 

Trump ne fait que remplir ses promesses électorales. Lorsqu’un politicien respecte ses promesses électorales, c’est tout à son honneur. Les USA ont besoin d’une clôture complète à leur frontière, de même que l’UE. Le président du Conseil européen, Tusk, dépeint Trump comme une menace pour l’UE. C’est d’une grande bêtise. C’est également absurde de considérer Trump comme le sauveur de l’Europe. Nous devons évidemment nous-mêmes sauver l’Europe, notre culture, notre liberté et notre souveraineté nationale.

Les dirigeants des pays de l’UE  se sont réunis il y a quelques jours lors d’un sommet informel pour traiter du problème de la migration et ils ont parié sur « une solution » sous forme de coopération avec une des autorités libyennes…D’après vous, est-ce que les leaders de l’UE vont parvenir à résoudre de manière satisfaisante le problème de la migration vers l’UE?

Les dirigeants de l’UE ont tout d’abord semé le chaos en Libye et permis à l’Etat islamique de s’implanter et à la vague migratoire de prospérer. Maintenant, ils essayent de négocier avec l’un des gouvernements autoproclamé. Ils souhaitent leur apprendre à surveiller leurs côtes. Cela n’a pas de sens, ils n’auront aucun intérêt à le faire de manière efficace. Ils prendront l’argent mais la surveillance des côtes sera minimale.  La seule chose pertinente serait de s’accorder sur l’établissement d’un camp sur le sol libyen, où tous les migrants pourraient être renvoyés. Malheureusement, l’UE ne va pas dans cette direction et fait toujours semblant de rechercher une vraie solution.

Dans quelle mesure la question de la migration reste un thème brûlant pour l’Europe? Est-ce qu’il est nécessaire de la résoudre de manière rapide et radicale ou bien est-ce trop tard?Est-ce que quelqu’un a intérêt à ce que le problème perdure indéfiniment? 

L’Allemagne est perdue. Le seul enjeu désormais, c’est de ne pas laisser le problème déborder chez nous. Nous ne devons pas nous laisser imposer des quotas, pas plus que nous ne devons accepter de nouvelles normes pour les procédures d’asile. L’Allemagne insiste pour que les aides sociales pour les migrants soient aussi généreuses que les siennes. Fort heureusement, il existe un vaste consensus en République tchèque de tous les partis politiques sur cette question, sauf peut-être chez TOP 09.

Traduit à partir du tchèque par Alimuddin Usmani

Be the first to comment on "Le député européen Petr Mach : L’Allemagne est perdue. D’ici à cinq ans, il y aura un référendum sur la sortie de la République tchèque de l’UE"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*