Quelques réactions de communistes tchèques à l’attentat de Berlin

direct-berlin-probablement-un-dangereux-criminel-dans-la-nature

L’ensemble de la classe politique tchèque, gauche et droite confondue, hormis de rares exceptions, critique avec virulence la politique migratoire d’Angela Merkel. Certains n’hésitent pas à dire que la chancelière allemande a les mains pleines de sang suite à l’attentat commis à Berlin sur un marché de Noël. Le parti communiste tchèque, le KSČM, ne fait pas exception au reste de la classe politique. Il se distingue de l’extrême-gauche occidentale qui est devenue, sur ce sujet, très complaisante envers les gouvernements successifs, particulièrement depuis la fin des années 80. Voici quelques réactions de personnalités communistes tchèques, à l’attentat de Berlin, publiées sur le site parlementnilisty.cz :

Vice-président du KSČM, Josef Skála :  Bien entendu, c’est la personne qui commet le meurtre qui en porte la responsabilité. Et avec elle la probable structure islamiste en arrière plan. La question de la responsabilité politique est, cependant, de plus grande ampleur. Hitler et sa camarilla ne sont pas les seuls responsables des crimes nazis, il faut y inclure également tous les escrocs de la politique d’apaisement*. Tous ceux qui ont amené le monde à la crise économique dévastatrice et qui ont eux mêmes, par la suite, misé sur Hitler. C’est également valable pour le terrorisme sous bannière islamique. Mammon, qui se livre à un pillage économique du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, en porte également la responsabilité politique. Je parle de tous ceux qui commettent des massacres dans la région au nom des droits de l’homme – ainsi que ceux qui les acceptent de façon lâche. Il y a une culpabilité effrayante de ceux qui parachèvent ce travail de destruction– ceux qui adoptent des rituels irresponsables en matière d’accueil, avec lesquels ils encouragent la vague migratoire. Je veux parler de Madame Merkel, de l’eurocratie bruxelloise et de tous ceux qui disent : « Bisounours de tous les pays, unissez-vous! » La République tchèque doit se détacher de tout ce qui est composé de ce gloubi-boulga imbécile. Et de prendre ses distances avec lui de toutes ses forces. C’est seulement ainsi qu’elle aura une chance d’éviter que des atrocités similaires ne se produisent sur son sol.

 

Zdeněk Ondráček, député communiste : Madame Merkel et sa politique débile en matière d’accueil, qui a été adoptée par tous les corrompus et les incompétents de l’UE, porte une responsabilité univoque dans ces événements. Le fait que Madame Merkel n’ait pas encore fait de commentaire public à ce sujet est la preuve qu’elle en est pleinement consciente.  Elle se terre quelque part et doit se poser beaucoup de questions. Peut-être qu’elle rédige un diagnostic, à l’aide de psychiatres, afin qu’elle puisse prétendre que c’est l’oeuvre d’un individu dérangé et isolé.  Personnellement, je suis surpris que les Allemands croient encore à ses fables et qu’ils ne lui aient pas encore botté le cul. Qu’est ce que cette histoire signifie pour nous? Je suppose que la police va renforcer ses patrouilles, peut-être que l’armée va faire son retour dans les rues, mais, fondamentalement, c’est juste du spectacle pour contenter le public. On ne peut pas empêcher un tel acte de manière efficace. La solution doit probablement se trouver au delà des frontières nationales, mais la politique étrangère de la République tchèque ou de l’UE ne le permettent pas. Peut-être que Poutine est responsable. En ce moment, en Russie, ils ne fêtent pas Noël, alors ils veulent sûrement nous gâcher nos fêtes à l’aide du terrorisme. Quel chenapan. Nous devrions leur imposer de nouvelles sanctions. Certes, il n’y qu’à nous qu’elles porteraient préjudice, mais nous pourrions leur montrer de quel bois nous nous chauffons, nous l’UE. Quelle honte! (à noter que l’auteur fait preuve d’ironie à la fin de sa tirade)

 

Vojtěch Adam, député communiste : Il faut le répéter encore et encore. La responsabilité de base en incombe à ceux qui sont derrière la vague migratoire en Europe. Afin que ce soit plus clair, ce sont ceux qui ont semé le chaos au Moyen-Orient, en Iraq et en Afghanistan, en Libye et en Ukraine. Les attaques terroristes qui se déroulent en Europe occidentale ne représentent que la pointe de l’iceberg, la plus visible de l’extérieur. Personne ne sait, probablement, ce qui se cache sous la surface. Dire que tel ou tel est responsable serait un peu léger. Cependant, la politique des puissances occidentales dans cette région peut être mise en cause. Quelle est la leçon que doit en tirer notre République? En dehors de mesures de sécurité accrues, il n’y a pas grand chose à faire. Une attaque terroriste sous cette forme ne peut pas être évitée.

 

*La politique d’apaisement dans les relations internationales vise à éviter la guerre en faisant des concessions à l’ennemi.

 

Traduction faite à partir du tchèque par Alimuddin Usmani

Be the first to comment on "Quelques réactions de communistes tchèques à l’attentat de Berlin"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*