Merkel indésirable à Prague

merkel

La visite à Prague d’Angela Merkel, annoncée pour le 25 août prochain, provoque des remous en République tchèque en raison de la politique d’accueil des réfugiés prônée par la chancelière allemande et de sa volonté d’imposer des quotas de migrants aux pays de l’Union européenne.

Nous avons contacté le parti Svoboda a přímá demokracie (Liberté et démocratie directe) qui nous a fourni ce communiqué :

« Le parti « Liberté et démocratie directe » (SPD) considère la visite de la chancelière Merkel comme une provocation politique de premier ordre. La dissimulation, depuis un bon moment, de cette visite et son déroulement rappelle la période des potentats et prouve la peur des élites européennes vis à vis de l’opinion des citoyens. En l’occurence, Madame la chancelière Merkel a uniquement besoin que le gouvernement actuel de Sobotka et de Babiš suive ses instructions. Les citoyens tchèques n’en ont pas besoin. Le mouvement SPD soutient pleinement les exigences légitimes du parti d’opposition Alternative pour l’Allemagne (AfD) qui concernent la démission de la chancelière Merkel. L’AfD est un partenaire du SPD au sein du groupe européen « Europe des nations et des libertés » (ENL), présidé par Marine Le Pen du Front national. »

Traduit à partir du tchèque par Alimuddin Usmani, le 16 août 2016

Be the first to comment on "Merkel indésirable à Prague"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*