Entretien avec Camille Carron

Une jeune étudiante valaisanne de 19 ans, Camille Carron, a suscité l’intérêt des médias romands après avoir publié une vidéo où elle exprimait son indignation de façon humoristique par rapport à un tract de l’UDC qui appelle à voter pour l’initiative de mise en oeuvre. Jointe par Facebook, nous avons pu lui poser trois petites questions.

 

Alimuddin Usmani : Comment expliquez-vous que votre vidéo ait autant fait le buzz?

Camille Carron : Je pense que le buzz est dû au fait que les votations approchent et que le résultat ne se joue qu’a quelques voix. De plus, plusieurs personnes ont dû se sentir visées et touchées par ce slogan.

AU : Ne pensez-vous pas que cette vidéo a également fait le buzz pour de mauvaises raisons, à savoir que ce n’est pas grâce à votre réflexion de fond mais plutôt en raison d’un mécanisme similaire à celui du buzz provoqué par Nabilla?

CC : Ahahah honnêtement je ne sais pas, c’est possible. Mais sans vouloir vous offenser, je ne sais pas si j’ai la force de répondre encore à des questions. Cependant, ce que je peux vous dire, c’est que je ne m’attendais pas à ce buzz. À la base, c’était juste un peu d’humour pour montrer tout de même mon indignation devant le slogan de l’UDC. Beaucoup de gens m’ont alors parlé des agressions à Cologne. Cependant, ce n’était pas le thème de ma vidéo. Je voulais parler du statut et de l’image de la femme au sein de l’UDC et non pas de la votation elle-même. Je tiens aussi à dire que je ne suis pas anti-UDC, je pense qu’il y a du bon partout. je vote les idées pas les partis.

AU : Les gens vous parlent des agressions sexuelles de Cologne car il est évident que l’UDC, dans l’affiche que vous brandissez au début de la vidéo, fait une allusion à l’actualité qui s’invite dans cette votation qui vise à expulser les criminels étrangers. Que pensez-vous de ce qui s’est passé à Cologne?

CC : Voilà, écoutez je vous ai dit ce que j’avais à dire. Je ne m’attendais pas à ça. J’assume tout à fait mais j’ai une vie d’étudiante à côté et je ne voudrais pas que tout ça perturbe trop mes études. Mais merci de votre intérêt.

5 pensées sur “Entretien avec Camille Carron

  • 22 février 2016 à 23:10
    Permalink

    Est-ce que qqun l’a informée qu’il arrivait que des femmes soient violées et que des invités de La pianiste étaient de véritables incontinents sexuels ? Pas sûr qu’elle soit au courant.

    Répondre
  • Ping : Entretien avec Camille Carron - Les Observateurs

  • 24 février 2016 à 14:14
    Permalink

    La pauvre petite est dépassée par les réactions suscitées par sa vidéo.
    Elle ne veux pas répondre car elle sait très bien que devant l’agression de quelques Magrébins ; elle aurait bien entendu comme les autres, cherché refuge vers une personne de sexe mâle et si possible armée. Statistiquement peu de chance qu’une « Lara Croft » soit présente.
    En fait je crois qu’elle a eu une poussée de féminisme subite. Elle a réagit avant de réfléchir. D’où sa vidéo.
    Je suis un homme et comme beaucoup d’homme j’ai le réflexe inné de protéger les femmes de mon entourage.
    C’est pas une affaire de plus ou moins d’intelligence juste une affaire de testostérone
    On est peut être égaux mais certainement pas semblable!

    Répondre
  • Ping : Votations 28.2.2016 : Renvois des criminels étrangers. Vote, mensonges et vidéos - Les Observateurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *