Zoug : la police évitera-t-elle les débordement qu’a connu Genève ?

zug

Source : GHI.ch

Le site « libertaire » Renversé.ch vient de relayer l’information. Des milieux d’extrême-gauche alémaniques lancent un appel à manifester à Zoug, ce samedi 23 janvier, contre le Forum économique mondial (WEF) à Davos (GR). Le site Renversé.ch s’était illustré, en décembre dernier, en annonçant une «fête sauvage» dans la Cité de Calvin. Celle-ci avait dégénéré en émeute et causé de nombreux dégâts matériels. La population genevoise avait été choquée par l’étendue des déprédations et du saccage. Mais aussi par le fait qu’aucun casseur n’ait été arrêté.

Sans ambiguïté

Cette fois encore, le but de la manifestation est sans ambiguïté. Il s’agit d’en appeler à la révolution sociale avec pour slogan «Wipe out WEF» (éradique le WEF). Non-autorisée, elle a de fortes probabilités de dégénérer en violence urbaine en rassemblant notamment des mouvements d’extrême-gauche de tout le pays.

On se souvient en effet que lors de la manifestation sauvage à Genève du 19 décembre 2015, les casseurs romands avaient reçu l’appui de vandales alémaniques débarqués en train. Cette fois-ci l’effet pourrait être inverse, les émeutiers romands pourraient aller appuyer leurs homologues alémaniques à Zoug.

Reste à savoir si le niveau de préparation de la police zougoise sera suffisant pour contrer ce mouvement protestataire, une fois encore largement annoncé à l’avance sur la toile. Réponse, dès samedi.

Capture d’écran sur le site renversé.ch

Manif’ «sauvage» : après Genève, Zoug…

 

 

Be the first to comment on "Zoug : la police évitera-t-elle les débordement qu’a connu Genève ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*