La guerre civile en Europe planifiée

Comme l’a récemment soulevé le journaliste de guerre Arnold Karskens dans le journal NRC, repris par 7sur7 à propos de la situation en Europe dans les mois à venir, « Tous les éléments sont présents pour un soulèvement de foule ». Il y fait le parallèle entre des troubles possibles en Europe et les Printemps arabes.

Depuis les attentats de Paris de janvier 2015, une certaine tension est palpable en Europe. Cette tension s’est amplifiée avec les attentats du 13 novembre. Le dernier événement qui est venu pourrir un peu plus ce climat déjà tendu est celui des vols, attouchements et viols ayant eu lieu la nuit de la Saint-Sylvestre dans plusieurs villes d’Europe, particulièrement en Allemagne.

Les Musulmans sont identifiés comme les ennemis et les prémices d’une guerre civile sont observables. La Finlande a vu se créer sur son sol des groupes d’autodéfense citoyenne et des débordements sont prévisibles.

« Printemps européen »

Le lien fait par Arnold Karsken entre la situation européenne et les Printemps arabes est très intéressant car il nous amène à nous poser la question de la cause des troubles qui menacent la paix en Europe. Les soulèvement populaires dans le cadre des Printemps arabes nous ont d’abords été décris comme spontanés mais peu à peu, il est apparu comme claire que ces soulèvements étaient en fait soutenus par les Etats-Unis par l’entremise du Qatar. (Explication ci-dessous de Naoufel Brahimi El Mili, professeur à Science Po Paris et auteur du livre Le printemps arabe : une manipulation  ?) Alors si il est indéniable que les Printemps arabes étaient soutenus voir pilotés de l’extérieur, qu’en est-il d’un éventuel « Printemps européen » ?

 

Immigration massive

L’immigration massive sans précédent des derniers mois et  qui sera l’une des cause d’un éventuel conflit a été soutenue par des ONG, souvent américaines et ayant leur ramifications dans la haute finance à Wall Street. L’ONG Open Society de George Soros ne se cache pas et dit soutenir « les associations oeuvrant à apporter des solutions relatives à la sécurité et au bien entre migrants légaux et illégaux ».

Crise économique

A noter que le même George Soros joue les oiseaux de mauvaise augure en venant nous prévenir d’une possible crise financière semblable à celle de 2008 lors d’un récent discours à Colombo. L’un des ingrédients important pour le déclenchement d’un conflit est la mauvaise santé économique d’un pays ou d’une région, souvenons-nous du Krach de 1929 et de la crise économique qui s’en est suivie qui allait être l’une élément déclencheurs de la Seconde guerre mondiale. Une telle déclaration de la part de Soros peut avoir une influence sur les marchés, même si elle était injustifiée car il est très écouté par les milieux financiers. Ce n’est évidemment qu’une hypothèse mais l’on peut imaginer un George Soros ayant parié sur la baisse des index européens et asiatiques. Dans ce cas, son soutien aux ONG favorisant l’immigration ne serait finalement qu’un investissement. De plus, les conflits sont une aubaine pour les banques car les pays ravagés par les conflits doivent contracter des dettes afin de financer leur reconstruction.

Terrorisme

Parmi les causes principales qui risquent de nous amener vers un conflit européen car elle ont créé la peur parmi la population est la haine produite envers les Musulmans par effet d’amalgame, les plus importantes se trouvent être les attaques terroristes de Paris de janvier et novembre de l’année dernière. De nombreuses zones d’ombre entourent ces attaques et il est possible de douter de leurs versions officielles. Prenons pour exemple la participation constatée aux attentats de novembres de tueurs de type caucasien ayant plutôt le profil et le modus operandi de membres d’un commando d’une armée régulière, d’une police ou d’un service secret. Toutes les organisations terroristes d’extrême-gauche de la période des années de plombs étaient dirigées ou au moins infiltrées par les services secrets, ce qui offre un précédent crédible à la situation actuelle des groupes terroristes se revendiquant islamistes.

Evénements de la Saint-Sylvestre

Derniers événements en date à nous rapprocher d’un possible conflit, les nombreux vols, attouchements et viols perpétrés par des personnes décrites comme arabo-musulmanes. Il ne fait aucun doutes que ces crimes ont eu lieu mais ce qui est plus douteux, c’est la spontanéité de ces actions. Toutes les conditions semblent avoir été méticuleusement réunies en amont afin de produire ces débordements. La chancelière Angela Merkel devait bien se douter qu’en créant l’appel d’air migratoire provoqué par son invitation à l’immigration, sachant que la plupart des migrants sont des jeunes hommes, cette immigration poserait problème un jour ou l’autre.  Angela Merkel a donc créé un terrain fertile pour l’émergence de crimes à connotation sexuelle. Au vu des premiers commentaires faits par des personnes proche du dossiers sur les débordement survenus à Nouvel an à Cologne, il semble que ces débordements aient été organisés. En atteste le commentaire du chef de la police Arnold Plickert qui a dit : « On n’a jamais vu un tel excès de violence et de manière si organisée. » (voir vidéo ci-dessous) Il suffit d’un petit groupe de meneurs qui peut pousser des masses à commettre des crimes grâce à l’effet de groupe. C’est d’ailleurs ce qui se produit souvent lors des manifestations de la gauche ou de l’extrême-gauche ou viennent se mêler des groupes de casseurs qui font dégénérer ces manifestations souvent à but pacifique. Preuve de la préméditation et planification des agissements des criminels, l’arrestation de « deux hommes ,un Marocain et un Tunisien, [qui] ont été par ailleurs arrêtés à Cologne en possession de téléphones portables sur lesquels étaient consignées des vidéos des agressions sexuelles de Cologne, ainsi qu’une liste d’insultes et de menaces à caractère sexuel traduites de l’arabe en allemand. »

A noter aussi l’étrange présence d’un ressortissant américain parmi les premiers suspects arrêtés dans le cadre de l’enquête sur les débordements de Cologne. Il est bien possible que ce soient les mêmes ONG, liées au gouvernement américain et ayant aidé les immigrés à venir en Allemagne qui les poussent à présent à semer la zizanie dans leur nouveau pays d’accueil.

Bénéficiaires

Pour conclure, voyons à qui profitera la guerre en Europe si elle devait avoir lieu. Les Etats-Unis en seraient les grands bénéficiaires car l’Union Européenne et le les Etats européens en général sont d’importants concurrents commerciaux. N’oublions pas que dans sa guerre économique contre l’Europe, la fin justifie les moyens pour les USA. Nous pouvons prendre pour exemple l’Iran ou après avoir fait quitté le marché automobile de ce pays, les USA s’y sont précipités afin d’occuper ce marché. Il y a aussi l’exemple des sanctions envers la Russie que les USA ont imposées à l’Union Européenne alors que les échanges commerciaux entre les USA et la Russie ont eux augmentés. Un conflit en Europe éloignera évidemment l’espoir de voir un jour se créer une union eurasiatique qui bénéficierait autant à la Russie qu’à l’Europe, au détriment des Etats-Unis d’Amérique.

Le second bénéficiaire serait Israël car tant que les Européens seraient embourbés dans des conflits internes, ils se désintéresseraient du sort des Palestiniens. De plus, l’amalgame fait par de nombreux européens entre terrorisme dit islamiste et islam les pousse plutôt à prendre parti pour Israël dans le conflit qui l’oppose aux Palestiniens. Si l’Etat hébreu décidait un jour d’étendre ses frontières, il n’y aurait que peu de protestations de la part des seuls pays qui pourraient peser contre cette décision et que sont les Etats européens. Il est intéressant de remarquer que le pays qui subit le plus les effets néfastes de l’immigration massive est l’Allemagne(voir l’article d’E&R), dont le gouvernement avait édicté des lois discriminatoires envers les Juifs dans les années trente, suivie par les pays scandinaves qui sont les plus sensibles à la cause palestinienne en Europe et qui se montrent les plus critiques face à Israël.

Les peuples européens se réveilleront-ils à temps ou se laisseront-ils embarquer dans un conflit dont ils seront les premières victimes ? L’histoire nous le dira…

Joseph Navratil

 

 

17 thoughts on “La guerre civile en Europe planifiée

  • 11 janvier 2016 at 11:51
    Permalink

    c’est pas complet comme analyse… les USA ne seraient pas forcément bénéficiaires de guerres civiles en Europe pour plusieurs raisons:
    * les USA sont en pleine gauchisation (mode social democratie), et par voie de conséquence en pleine dhimitisation ; ils n’ont pas forcément envie de venir rétablir l’ordre entre les de souches et les musulmans en europe, pour leur image, pour leurs finances, et pour leurs relations avec les pays musulmans
    * l’Europe est un énorme marché pour les américains, pas sûr que ce serait profitable à ce niveau d’avoir une europe en guerre civile

    En ce qui concerne Israël, certes, quelques part ça arrangerait leurs affaires, mais d’un autre côté, pas sur qu’avec une europe musulmane (dans le cas ou le conflit terminerait sur l’implantation durable d’une grosse minorité voire d’une majorité de musulmans sur les terres européennes), ou une europe désislamisée (ce qui voudrait dire que bien des musulmans regagneraient le proche orient), ça ne serait pas non plus un bon calcul

    Ça ne tient pas vraiment la route

    Reply
  • 11 janvier 2016 at 16:35
    Permalink

    Au moins, nous avons vu clair assez tot, donc, mon epouse et moi, apres trois echecs de tentative de nous installer en Europe (Belgique et Espagne), et aux Etats-Unis, nous nous sommes installes dans le pays d’origine de mon epouse, la Colombie. Evidemment, ce n’est pas le paradis non plus, mais au moins, on peut encore y vivre comme pensionne, sans s’endetter, sans compter jusqu’aux derniers euro cents pour finir les fins de mois, et sans devoir se priver d’une chose pour en payer une autre (electricite, impots, ou manger a sa faim). Au debut, en Espagne, tout allait bien, jusqu’a ce qu’ils s' »allignent » sur le reste de l’Europe, et commencent a me poursuivre pour payer des impots (double imposition), alors que j’ai le strict minimum legal, et que je paie deja l’impot en Belgique. Ici, au moins, c’est un pays qui ne taxe pas ses pensionnes, et ne les presse pas comme des citrons non plus, sans parler des valeurs : Ici, c’est comme dans mon enfance : valeurs catholiques, chretiennes, pas, ou tres peu de musulmans (ici, il n’y a pas de profit a sous-tirer a l’Etat, et la grande majorite travaille, et s’il n’y a pas de travail dans sa branche, on s’invente un travail soi-meme, sinon, c’est la misere), ni de propagande pro-Israel, et il y a beaucoup de Colombiens, pas beaucoup d’etrangers, ce qui est normal, en Colombie. Autre chose : Le travail, ici, c’est pour le Colombien d’abord, et il n’y a pas d’exception qui fait la regle, comme en Europe (la preuve : dans les colleges et lycees, ici, tous portent le meme uniforme, et donc, pas de discrimination visible entre riches et pauvres, du moins, au college, et tout le monde, est respectueux en general, en-dehors de la vermine delinquante qui, ici, est systematiquement visible par leur langage, et ecartee par les gens normaux, et vit « a part », dans les quartiers pourris ou zones pourries.
    Grosse difference aussi : Ici, ce sont les valeurs Chretiennes qui prevalent, donc, malgre les « efforts » consentis pour essayer de s’alligner et d’etre d’accord avec les europeistes et autres atlantistes, a grands coups d’essais de propagande « LGBT »-istes, et bien, les gens n’acceptent, et n’accepteront pas ca, et encore moins le machisme, car c’est aussi un des pays des plus respectueux des droits de la femme, que je connaisse (contrairement aux E-U, et a l’europe, autant « civilises » qu’ils disent etre, ou qu’ils se croient). Evidemment, ce n’est pas le paradis non plus, car il y a de l’insecurite, mais je peux voir une chose, qui est certaine : Les E-U et l’Europe, regressent, et la situation se degrade a une vitesse affolante, tandis qu’ici, les choses evoluent positivement, et tout s’ameliore peu a peu.

    Reply
    • 25 janvier 2016 at 18:22
      Permalink

      Merci pour votre commentaire Jean-Louis car super intéressant. Cela nous montre que l’on peut vivre autrement ailleurs. De plus, entièrement d’accord avec votre analyse sur l’évolution en Europe. C’est la cata !

      Reply
  • Pingback: Planification de la guerre civile en Europe ? | Altermedia France-Belgique

  • Pingback: La guerre civile en Europe planifiée | Blog de MVGR

  • Pingback: Revue de presse internat. | Pearltrees

  • 11 janvier 2016 at 22:04
    Permalink

    les Américains non mais les Russes oui ,il ,n’y a qu’à écouter le penseur russe Alexandre Douguine proche de Poutine qui pense que re- envahir l’Europe de l’Ouest ça c’est Russe! et une bonne guerre civile leur donnerait tout le champ libre d’aller y rétablir l’ordre j’ai remarqué que les plus excités à l’idée qu’un feu sans précédents s’allument en Europe de l’Ouest c’est bien les Russes il n’y a pas un papier de Rt à ici qui ne parle pas de ça sur internet comme à en pousser une prophétie auto réalisatrice par son echoeurement de l’évolution décadente d’ailleurs Les Russes s’ingèrent dans la politique européenne en soutenant tous les partis d’extrême droite de Marine Lepen jusqu’à Orban

    http://www.leparisien.fr/international/russie-un-parti-pro-kremlin-reunit-l-extreme-droite-europeenne-22-03-2015-4626299.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr

    Oui la Russie crie aux pravy sektor à Kiev mais ne crache pas sur ces pendants en Europe de l’Ouest

    Reply
  • 12 janvier 2016 at 15:33
    Permalink

    ah ah quand je vous parle des liaisons entre les russes et les nazillons de l’Europe de l’Ouest on me censure pourtant les témoignages et les images existent de ces rencontres
    en plus des accords qu’ils existent entre Svoboda et l’extrême droite française qui fait mine de dénoncer les exactions du Pravy sektor sur le territoire de l’Ukraine
    vous avez l’indignation sélective,les propos de Dougouine Alexandre sur l’Eurassisme et la volonté des Russes d’envahir ses anciens satellites
    ça c’est Russe A t’il dit
    Pravda Ah ah la vérité si je mens! Arrêtez de vous faire passer pour des démocrates progressistes vous êtes de la même engeance

    Reply
  • 13 janvier 2016 at 02:52
    Permalink

    Très bien vu cramouille.
    C’est exactement ce que j’allais répondre. Je suis toujours partagé entre l’amusement et l’exaspération devant les grotesques théories qui mettent (comme d’hab) Israël derrière tout ça.
    Genre, pour pouvoir faciliter une extension de quelques kilomètres sur les cailloux de Judée-Samarie, les israéliens ont eu la riche idée machiavélique de transformer l’intégralité de l’Europe en pays musulmans, ce qui ajouté à ceux qui le sont déjà, fera d’eux un petit îlot isolé au milieu de ses pires ennemis, à l’échelle de trois continents. Pas bête… :-)
    Oh le beau calcul… C’est vraisemblable.

    Reply
  • 13 janvier 2016 at 12:55
    Permalink

    Mais peut être que nous là souhaitons aussi cette guerre civile ! ! ! ! On pourra se debarasser de nos politiciens plus facilement.

    Reply
  • Pingback: La guerre civile en Europe planifiée | Stop Mensonges

  • 14 janvier 2016 at 14:03
    Permalink

    Quant à moi, je trouve qu’au contraire, cette analyse prend en compte tous les facteurs et, en les reliant, offre une explication rationnelle de la situation.
    Comment expliquer, sinon, que l’Europe fasse venir chez elle, des centaines de milliers de jeunes hommes, et non pas essentiellement des « refugiés », sans aucun contrôle, notamment aucun contrôle sur leur véritable pays d’origine, dans des pays rongés par le chômage et la crise économique ?
    Comment expliquer le chaos créé en Ukraine et financé, cest établi, par les ONG américaines et Soros en particulier ?
    Comment expliquer la destruction de la Lybie, opérée en autres par la France, sachant que cela entraînerait immanquablement un immigration delirante vers l’Europe ?
    Comment expliquer le soutien aux forces qui ont plongé la Syrie dans une horrible guerre civile ?
    N’oublions Fabius considérant qu’Al Nosrha, ce ramassis de tueurs et de violeurs, « faisait du bon boulot ». Pour qui ce « bon boulot » ? Sûrement pas pour les syriens, ni pour les européens…
    Il est de plus en plus clair que ce chaos est voulu et organisé. Il est grand grand temps d’ouvrir les yeux.

    Reply
  • 14 janvier 2016 at 22:58
    Permalink

    je pense qu’il faut créer un mouvement assosciatif français pour la race blanche de religion catholique qui soutiendra les revendications des Français de souche et définira les actions à entreprendre?

    Reply
  • 20 janvier 2016 at 07:44
    Permalink

    Au contraire cet article est très pertinent. Il suffit de rappeler que ce sont les états unis qui ont financé les nazis jusqu’en 1942. Dans l’éventualité d’un conflit interne, qui vendrait les armes et le reste? Répondez à cette question et vous saurez qui a intérêt à semer le chaos.
    Comment se fait il que Soros gagne toujours de l’argent en bourse, s’il ne bénéficie pas d’information initiée, et cela dans le but de financer des activistes de type femmen?

    Reply
  • 18 février 2016 at 08:30
    Permalink

    Les Musulmans sont identifies comme les ennemis et les premices d’une guerre civile sont observables. La Finlande a vu se creer sur son sol des groupes d’autodefense citoyenne

    Reply
  • 26 février 2016 at 02:28
    Permalink

    Très bonne analyse. Pour un simple speculateur, même du calibre de G.Soros, il n’est pas necessaire de mettre l’europe en guerre civile pour se faire de l’argent. Son operation sur la livre le montre. Il doit y avoir des raisons plus grandes en plus du profit. La possibilité que les Etats Unis voyent l’europe s’eloigner d’eux en faveur de l’eurasie peut être la raison. En mettant l’europe dans le chaos on peut plus facilement la controller surtout en la mettant en guerre contre la Russie. Rappelons nous le controle economique et politique des Etats Unis sur l’europe a la sortie de la 2eme guerre mondiale. Avec le plan Marshall pour la reconstruction, et ensuite le rideau de fer pour bien nous separer de nos voisins sovietiques. Ceserait interessant de discuter, en vue des evennements a venir, comment devrait se positionner la Suisse?

    Reply
  • 26 février 2016 at 02:51
    Permalink

    A Genève il y a quand même un influence importante des organisations internationnales, des ONG et aussi des multinationales anglo-saxonnes autours de l’arque lemanique, on est un peu a leur merci pour l’economie locale et le prestige qu’elles apportent.

    Par example les representants d’Amnesty International ont declaré au journal de la RTS cette semaine et aussi sur la RTI que la migration syrienne en Europe est la consequence des attaques Russes et du president Assad contre sa propre population… Cela ressemble aux propos de Soros. Amnesty n’a pas manqué l’occasion pour aussi fustiger toute l’europe ainsi que la Suisse de ne pas mieux accueillir les immigrants. Pourtant les journalistes de la RTS n’ont fait aucun effort a contrebalancer ou a questionner ces propos, ils les ont laisser passer tel quel, ce n’est pas vraiment du journalism. Serait-il pas preferable que nous soyons un peu plus critiques et patriotes par rapport aux tendances dangereuses qui s’approchent de nos frontières?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *