Réponse d’Alimuddin Usmani à l’article réducteur de Céline Zünd

(Cliquez sur l´illustration pour l´agrandir)

Le dimanche 20 décembre dernier, le quotidien suisse Le Temps, diffusé à quelques dizaines de milliers d’exemplaires, a publié un article intitulé « La droite pamphlétaire étend sa toile en Suisse » [1].

Selon Céline Zünd [photo ci-dessus] « deux camps se dégagent dans ce microcosme romand : les pamphlétaires anti-islam et les adeptes de la théorie du “complot américano-sioniste” portée par Alain Soral. » Étrangement la journaliste abandonne rapidement le terme d’« américano-sioniste » pour lui substituer celui d’« américano-juif », terme qui n’est jamais utilisé par Alain Soral et qui montre une volonté insidieuse de caricaturer de façon grotesque sa pensée.

Elle cite notamment le groupe « Les Dieudonnistes de Suisse », dont le nom avait été évoqué publiquement la toute première fois (depuis personne n’en a parlé) par Johanne Gurfinkiel, le secrétaire général de la Cicad, pour clouer au pilori Joseph Navratil devant son parti. L’immense pêché de celui-ci aurait été de recevoir un soutien à l’aide d’un « J’aime » sur Facebook [2] de la part de ce groupe. La qualification d’« adeptes » réservée à ceux qui relaient la pensée d’Alain Soral n’a rien à envier aux méthodes de Frédéric Haziza ou d’un certain dentiste marseillais, deux grands intellectuels qui ne font jamais preuve de grossièreté, comme chacun le sait…

Concernant le média que je tiens avec Joseph Navratil, lapravda.ch, Céline Zünd écrit ces lignes :

« Les éditeurs du site font intervenir des personnalités notoirement antisémites ou négationnistes, tout en prenant soin de ne publier aucun propos passible de sanctions. »

Tout ça parce que nous avons osé relayer une vidéo de Vincent Reynouard en cavale [3]. N’importe quel lecteur un peu curieux se rendra compte à quel point sa description prend des distances avec la réalité, nos interlocuteurs étant de nature très diverses, de droite comme de gauche, « mainstream » ou non [4]. On peut donc légitimement se demander si cette manœuvre n’a pas pour but de provoquer notre mort sociale, à l’instar de ce qui est pratiqué en France à l’encontre d’Alain Soral, de Dieudonné et de quelques autres.

Cerise sur le gâteau, la jeune journaliste conclut son papier en mettant en doute l’idée de « police de la pensée », alors qu’elle en incarne la figure la plus zélée, comme le démontre son article. Cependant, nous l’invitons à continuer son travail : plus ce genre d’article orienté sera publié, plus les gens iront consulter des sites comme Égalité & Réconciliation, plus grand apparaîtra le mensonge de la matrice dans laquelle ces gens opèrent.

Source : E&R


[1] http://www.letemps.ch/suisse/2015/12/20/droite-pamphletaire-etend-toile-suisse

[2] http://www.egaliteetreconciliation.fr/En-Suisse-aussi-le-lobby-israelien-lutte-contre-la-liberte-d-expression-32564.html

[3] http://lapravda.ch/index.php/2015/04/26/video-de-vincent-reynouard-en-cavalle/

[4] http://lapravda.ch/index.php/2015/04/26/video-de-vincent-reynouard-en-cavalle/

Be the first to comment on "Réponse d’Alimuddin Usmani à l’article réducteur de Céline Zünd"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*