Condamnation d’un révisionniste irlandais pour une performance artistique

dermot Mulqueen

Un juge a condamné un négationniste à cinq mois d’emprisonnement pour avoir interprété une performance artistique en place publique à Ennis, en Irlande, afin de promouvoir sa contestation de l’holocauste.

Au tribunal du District d’Ennis, le juge Patrick Durcan a condamné Dermot Mulqueen de Steel’s Terrace, âgé de 49 ans, à cinq mois de prison ferme pour une performance à l’occasion de laquelle il a planté une hache dans un téléviseur devant le monument à Daniel O’Connell, au centre-ville d’Ennis, durant la pause de midi le 23 janvier de cette année.

Dermot Mulqueen a été condamné à cinq mois de prison pour avoir violé la loi sur les armes à feu [avec une hache ?! NDLR] et à deux mois pour trouble à l’ordre public. Monsieur Mulqueen a déclaré à la cour que sa performance artistique baptisée « Libération de l’Esprit » a été interprétée par lui afin de lancer la Journée internationale de la supercherie de l’Holocauste.

Avant d’interpréter sa performance devant un publique principalement composé de jeunes, M. Mulqueen avait annoncé son spectacle sur Twitter.

Lors du procès, le juge Durcan a déclaré que « Monsieur Mulqueen peut avoir une vision et une interprétation de l’histoire, mais c’est un fait historique [avéré] que l’Holocauste a été le plus grand crime perpétré contre une frange de l’humanité dans l’histoire de celle-ci ».

Maître Moylan, l’avocat de Dermot Mulqueen a déclaré que son client « n’était en aucun cas raciste et n’a pas de problèmes avec la communauté juive. Son point de vue est basé sur des lectures et maintenant il croit et crée des créations artistiques s’y référant ».

Lors de sa déposition à la police, M. Mulqueen a déclaré qu’il  « a découvert que l’Holocauste était une supercherie en août 2013 après être tombé sur une vidéo de David Cole* sur YouTube ».

Après que la sentence eut été rendue, Dermot Mulqueen a été libéré sur caution en attendant son jugement en appel.

Joseph Navratil


 

*Juif étasunien contestant l’existence des chambres à gaz et qui est aujourd’hui alcoolique après avoir reçu des menaces de la Jewish Defence League et avoir pour cela changé d’identité.

Source : http://www.independent.ie/irish-news/courts/man-put-axe-through-tv-in-town-square-in-performance-art-piece-to-further-his-claims-holocaust-did-not-take-place-34151264.html

 

 

 

Be the first to comment on "Condamnation d’un révisionniste irlandais pour une performance artistique"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*