En Suisse aussi, le lobby israélien lutte contre la liberté d’expression par Manuel Parkinson

logo de la CICAD

En France nous avons le dîner annuel du CRIF, où l’ensemble des partis politiques d’importance sont convoqués par un petit lobby pour qu’ils fassent allégeance à Roger Cukierman. La version suisse de cette mascarade immonde est nommée « Les petits déjeuners politiques de la CICAD ».

 

Qu’est-ce que la CICAD ?

 

La Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation explique ses buts sur son site :

La CICAD est une association qui a pour but et mission de :

- lutter contre toutes les formes d’antisémitisme ;
- veiller à l’application de la législation suisse contre le racisme ;
- préserver la mémoire de la Shoah ;
- défendre l’image d’Israël lorsqu’elle est diffamée [1].

Cette association, qui travaille sous couvert de lutte contre l’antisémitisme, est en réalité une officine proche du gouvernement d’extrême-droite israélien. Elle l’exprime elle-même clairement dans ses buts. Il s’agit de défendre l’image d’Israël, pays gouverné par une coalition qui se réclame d’un suprémacisme théologico-racial particulièrement nauséabond, cherchant à anéantir régulièrement les Palestiniens sous les bombes, comme nous pouvons le voir à Gaza.

Ces petits déjeuners ont été organisés juste avant les élections municipales genevoises du 19 avril dernier, afin que tous les partis politiques, comme c’est le cas pour le CRIF, fassent allégeance à un petit lobby d’extrême-droite qui ne représente pas grand monde. À cette occasion, la CICAD convoque l’ensemble des partis pour leur communiquer quelques directives. Non seulement les populations juives en France ou en Suisse représentent peu de monde (à peine 1 % de la population), mais ces associations communautaires prennent également en otage les juifs du quotidien, qui se passeraient bien d’être représentés par des gens qui alimentent l’antisémitisme par leur travail de lobbying insupportable.

Lire la suite sur http://www.egaliteetreconciliation.fr/En-Suisse-aussi-le-lobby-israelien-lutte-contre-la-liberte-d-expression-32564.html

Be the first to comment on "En Suisse aussi, le lobby israélien lutte contre la liberté d’expression par Manuel Parkinson"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*